La nécropole de Tours-sur-Marne (Marne), 140 ans plus tard

Un article sur “la nécropole de Tours-sur-Marne (Marne)” est paru en 2014 dans “Le Néolithique récent entre Seine, Oise et Marne (3500-2900 avant notre ère)”, 34e supplément à la Revue Archéologique de l’Est et 1er supplément à la Revue Archéologique d’Ile-de-France. Issu de la collaboration entre Ewen Ihuel, Benoît Mille et Richard Cottiaux,  il est consacré au gisement funéraire de Tours-sur-Marne.

Découvertes lors du creusement du canal de la Marne au milieu du XIXe siècle, les sept structures exhumées ont d’abord été interprétées comme des “puits funéraires”, c’est-à-dire des réutilisations de mines comme sépultures collectives. 140 ans plus tard, grâce à de nouvelles recherches, l’hypothèse de sépultures collectives de type hypogées est privilégiée, et une révision technologique et typologique des artefacts conservés au British Museum a été opérée.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.