Archives par mot-clé : Baron Joseph de Baye

L’abbé Louis Alphonse Emile Bordé (1824-1899) : précepteur du baron de Baye, archéologue et chapelain du château de Baye

Jean-Jacques Charpy

Ce prêtre, né le 29 octobre 1824 à Maignelay (Oise) est ordonné en 1848. Il est recruté par Auguste et Georgina de Baye dans le courant de l’année 1870 comme précepteur pour leur fils aîné Joseph. Au château de la famille il assure le rôle de chapelain mais selon les besoins, il officie dans les églises des villages avoisinants et y remplace temporairement les prêtres. Ses services sont rémunérés par la famille à hauteur de 5000 francs par an.

On sait par les archives qu’il a accompagné et secondé son jeune élève pendant toutes ses campagnes archéologiques. C’est lui qui a obligé le baron à prendre des notes. On sait aussi qu’il a contrôlé et relu tous les écrits du baron dès le début des recherches. On voit donc que sont rôle n’a pas été neutre tout au long de la période pendant laquelle la collection archéologique de Joseph de Baye va se constituer. Outre son action directe sur le terrain, il a tissé des liens avec la population locale et a permis d’acquérir des objets ou des informations sur des lieux potentiels de recherches. C’est ainsi que pendant dix-huit années il a épaulé utilement le baron de Baye.

Les rapports entre Alphonse Bordé et la famille de Baye se sont distendus dans le courant de l’année 1888 suite à des créances souscrites pour acquérir des terres et des vignes que le prêtre n’a pas pu rembourser. Il quitte Baye dans l’année 1889 pour ensuite exercer les fonctions de directeur d’école en Côte-d’Or, puis à Saint-Christophe-en-Boucherie (Indre) où il meurt le 5 février 1899.

Portrait d’Alphonse Bordé © Pierre Petit, 31 place Cadet, Paris (circa 1870) Collection particulière.
Portrait d’Alphonse Bordé © Pierre Petit, 31 place Cadet, Paris (circa 1870)
Collection particulière.

 

Bibliographie :
Jean-Jacques Charpy, «M. le baron de Baye, ses méthodes d’acquisition et de documentation de collections : l’exemple de la tombe de Saint-Jean-sur-Tourbe (Marne) », Etudes marnaises, t. CXXVIII, 2013, p. 7-40.

Photographie en en-tête : Signature de l’abbé Bordé (extrait d’un fragment de lettre daté de 1888). Collection particulière.

Le baron de Baye et Augustin Roland, les débuts de leur relation. L’archéologie préhistorique dans les marais de Saint-Gond au début du vingtième siècle

Un article de Jean-Jacques Charpy intitulé « Le baron de Baye et Augustin Roland, les débuts de leur relation. L’archéologie préhistorique dans les marais de Saint-Gond au début du XXe siècle » est paru en 2015  dans le tome CXXX des Etudes marnaises. En voici un court résumé, réalisé par l’auteur :

Continuer la lecture de Le baron de Baye et Augustin Roland, les débuts de leur relation. L’archéologie préhistorique dans les marais de Saint-Gond au début du vingtième siècle

Nouvelle lecture des sculptures trouvées dans les hypogées des marais de Saint-Gond (Marne)

Un article sur  “les sculptures trouvées dans les hypogées des marais de Saint-Gond (Marne)” est paru en 2014 dans “Le Néolithique récent entre Seine, Oise et Marne (3500-2900 avant notre ère)”, 34e supplément à la Revue Archéologique de l’Est et 1er supplément à la Revue Archéologique d’Ile-de-France.

Continuer la lecture de Nouvelle lecture des sculptures trouvées dans les hypogées des marais de Saint-Gond (Marne)

La collection du baron Joseph de Baye au musée d’Archéologie nationale

Un article sur “la collection du baron Joseph de Baye au musée d’Archéologie nationale” est paru en 2014 dans “Le Néolithique récent entre Seine, Oise et Marne (3500-2900 avant notre ère)”, 34e supplément à la Revue Archéologique de l’Est et 1er supplément à la Revue Archéologique d’Ile-de-France.

Continuer la lecture de La collection du baron Joseph de Baye au musée d’Archéologie nationale

Une courte biographie du baron de Baye

Joseph de Baye est né le lundi 31 janvier 1853 à Paris dans un milieu aristocratique catholique vivant des revenus des terres et des fermes dépendantes du château de Baye (Marne). Il a fait ses études à Paris chez les Jésuites de la rue de Vaugirard dont il ne gardera pas un très bon souvenir. Pour le protéger des idées républicaines, ses parents lui imposent, en 1870, un précepteur, l’abbé Alphonse Bordé (1824-1899) auprès duquel il va trouver un ferme soutien pour la recherche archéologique.

Continuer la lecture de Une courte biographie du baron de Baye

Joseph de Baye, un archéologue champenois

Le savant Joseph Berthelot de Baye (1853-1931) est le dernier représentant d’une longue lignée aristocratique d’origine bretonne ayant acquis par échange, au XVIIe siècle, la baronnie de Baye en Champagne. Il préfère le calme de la province et choisit de passer le plus clair de son temps au château familial de Baye, délaissant très volontiers son hôtel particulier parisien. C’est vers l’âge de treize ans qu’il découvre la Préhistoire en ramassant des outils en silex en allant à la chasse avec son père. Il est initié à cette science par son cousin, le comte de Mellet puis par son précepteur, l’abbé Bordé. C’est pendant l’hiver 1871 puis de 1872 à 1874 qu’il fait fouiller une centaine de sépultures collectives du Néolithique récent (3400-2900 av. J.-C.), creusées dans la craie. Les résultats de ce travail sont tout à fait novateurs pour l’époque et ces tombes ont aussi livré des sculptures de haches emmanchées et des figures anthropomorphes en bas-relief à Coizard et Courjeonnet (Marne). Il a aussi mis au jour, en 1872, des puits d’extraction de silex à Coizard et des ateliers sur le plateau de Brie.

Continuer la lecture de Joseph de Baye, un archéologue champenois