Hypogées, minières et « atelier de taille » des marais de Saint-Gond et du sud-est du plateau de Brie (Marne)

Le colloque interrégional de Châlons-en-Champagne qui s’est tenu en octobre 2013 a donné lieu à la publication des actes. Un article co-écrit par Rémi Martineau, Jean-Jacques Charpy, Anthony Dumontet, Jehanne Affolter, Guillaume Pierre et Alain Devos fait le point sur les occupations néolithiques des marais de Saint-Gond et du plateau de Brie. L’objectif est de poser les bases d’une recherche en cours sur l’organisation de ce territoire

La région des marais de Saint-Gond comprend de très
nombreux sites néolithiques dont plus de 120 hypogées, bien
connus, mais aussi quatre allées couvertes et deux habitats du
Néolithique récent, et de très nombreux « ateliers » de taille. Le
plateau de Brie, situé immédiatement au nord des marais de
Saint-Gond, a fait l’objet d’une reprise de la documentation
ancienne concernant les nombreux ramassages de surface. La
localisation des sites, les inventaires et la quantification des
corpus de ces prospections permettent de proposer un nouvel
état de la question sur ce secteur mal connu. Ces nombreux
sites de surface sont également mis en perspective grâce aux
nombreuses et importantes découvertes anciennes de la vallée
du Petit Morin, mais aussi grâce à des fouilles plus récentes
menées sur deux minières de silex, à Loisy-en-Brie et à Vert-
Toulon.

L’article est disponible en format pdf en cliquant sur le lien ci-dessous.

pdf


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *